Orfèvrerie et joaillerie à Florence

June 26, 2018  |  Art et Culture, Florence, Toscane
Ateliers d'orfèvrerie sur le Ponte Vecchio de Florence

Ateliers d’orfèvrerie sur le Ponte Vecchio de Florence

L’orfèvrerie et la joaillerie à Florence furent d’abord pratiquées au moyen âge dans les monastères et les abbayes, avec la production d’objets sacrés tels que reliquaires, croix, calices …

La République de Florence introduisit sa propre monnaie en 1252, le Florin d’Or, qui joua un rôle significatif dans toute l’Europe. Cela a conduit au développement d’une superbe orfèvrerie, qui culmina pendant la Renaissance, lorsque les peintres et les sculpteurs de commençaient leur apprentissage dans des ateliers de joaillerie. Encore aujourd’hui, l’art de l’orfèvrerie est très vivant à Florence, en particulier sur le Ponte Vecchio.

Un des premiers exemples de l’art extraordinaire de l’orfèvrerie à Florence est l’autel en argent qui a été commandé en 1366 et a nécessité plus de 100 ans de travail. Une gamme d’orfèvres célèbres, tels que Leonardo di ser Giovanni, Michele di Monte, Tommaso Ghiberti, Matteo di Giovanni, Bernardo Cennini, Antonio del Pollaiolo et Andrea del Verrocchio, ont travaillé à la réalisation de ce chef-d’œuvre, qui a nécessité 400 kg d’argent. Aujourd’hui, cet exemple unique d’orfèvrerie est préservé à l’intérieur d’une vitrine dans la salle du Trésor du Musée de l’Opéra del Duoomo.

Autel en argent Florence Musée de l'Opera del Duomo

Autel en argent Florence Musée de l’Opera del Duomo

Plus tard, au cours du 15ème et 16ème siècle, de nombreux sculpteurs, artistes et architectes de la Renaissance ont continué à recevoir leur formation initiale dans des studios d’orfèvrerie. Brunelleschi, Donatello, Ghiberti, Botticelli et Verocchio (le maître de Léonard de Vinci) ne sont que quelques exemples parmi ceux qui ont commencé leur carrière comme orfèvres avant de réaliser les plus fameux bâtiments, sculptures et peintures de la Renaissance. En 1565, Benvenuto Cellini, le sculpteur de “Persée et la tête de Méduse” qui se trouve sur la Piazza della Signoria, a écrit son autobiographie, dans laquelle il décrit les techniques, outils et matériaux utilisés à cette époque dans l’orfèvrerie, un livre encore utilisé aujourd’hui par de nombreux artisans joaillers.

Benvenuto Cellini Perseus and Medusa Florence

Benvenuto Cellini Perseus and Medusa Florence

À la fin du XVIe siècle, sous les ordres du grand-duc Francesco 1er, les ateliers d’orfèvrerie sont ouverts aux Offices, mais c’est en 1593 que son successeur Ferdinando 1er ordonne que le Ponte Vecchio soit entièrement consacré aux boutiques et aux laboratoires d’orfèvrerie. Une petite fontaine avec le buste de Benvenuto Cellini par le sculpteur Raffaello Romanelli a été placée sur la terrasse au milieu de ce pont.

Encore aujourd’hui, l’Italie et la Toscane sont connus dans le monde entier pour les bijoux qu’ils créent et fabriquent de bijoux, et en séjournant au Palazzo Larderel à Florence, vous pourrez découvrir et admirer tout l’art déployé par ces orfèvres depuis Renaissance à aujourd’hui .


Comments are closed.