L’art des pierres dures à Florence et en Toscane

Toscane Florence Opificio delle Pietre Dure Table en pierres dures

L’art des pierres dures (Pietre Dure), remonte au 16ème siècle, et se développa à Florence en Toscane sous l’impulsion de la famille Médicis. On peut aujourd’hui en découvrir l’histoire et les techniques, et admirer les œuvres réalisées avec ces pierres semi précieuses dans un musée passionnant, mais trop peu connu, le Musée de l’Opificio Delle Pietre Dure à Florence.

L’art des pierres dures consiste à utiliser des pierres semi précieuses de couleur différentes, finement polies, taillées et ajustées, pour créer des images, comme une marqueterie , mais en employant des minéraux au lieu de bois. Les morceaux de pierre sont collés pièce par pièce sur un support pour former tables, panneaux décoratifs, cabinets… « Peinture en pierre », tel était le nom de cette technique, capable, comme la peinture, de représenter les sujets les plus variés : dessins géométriques, paysages, fleurs, oiseaux.

Toscane Villa le Barone Un salon avec un cabinet ancien en pierres dures

L’art des pierres dures a trouvé son inspiration dans « l’opus sectile » romain antique, utilisé sur les sols et les murs, avec des dessins géométriques et figuratifs, mais c’est au 16ème siècle qu’il se développe, d’abord à Rome mais surtout à Florence, où les Médicis lui donnent toute sa dimension. C’est en effet le Grand-Duc Ferdinand I de Médicis qui créa en 1588 une manufacture restée active pendant plus de trois siècles, spécialisée dans la taille et l’art des pierres dures, et qui est devenue aujourd’hui le « Musée de l’Opificio delle Pietre Dure » , un musée certes petit mais unique en ce qu’il retrace l’histoire d’ un aspect fascinant de de l’histoire de l’art Florentin. Dans la cour d’entrée du musée on peut encore voir les pierres que Ferdinand 1er avait fait venir de Toscane, de Sicile, mais aussi tout le monde alors connu, Bohême, Perse, Inde …Au rez de chaussée, on pourra admirer les différents aspects de cet art du 16ème au 19ème siècle, au premier étage, on trouvera des centaines d’échantillons de pierres semi précieuses , et les superbes établis utilisés pour couper, tailler, polir les différentes pièces qui composeront les tables , tableaux , cabinets .

Nous sommes heureux d’avoir dans un des salons à Villa le Barone un cabinet en pierre dures du 17ème siècle, cabinet à secrets qui servait pour cacher les pièces d’argent ! Et au cours de votre séjour en Toscane, allez visiter le Musée de l’Opificio Delle Pietre Dure. (www.opificiodellepietredure.it)

Ce site utilise des cookies externes. En interagissant avec les éléments de ce site, à exception faite de ce message, l'utilisateur accepte nos modalités d'utilisation de cookies Plus d'information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close