Gérer un Hôtel de charme dans le Chianti

March 13, 2015  |  Hôtel

Le personnel de Villa le Barone chouchoute ses hôtes

Gérer un hôtel signifie fournir un service de grande qualité afin que les hôtes gardent un souvenir merveilleux de leur séjour. C’est ce que fait l’équipe de Villa le Barone, qui voit tant de ses clients revenir.

Rina Buonamici est un pilier de Villa le Barone où elle a travaillé depuis son ouverture, et qu’elle a géré pendant plus de 25 années! Elle y vient encore quelques jours au cours de la semaine et les clients, souvent très fidèles, sont heureux de la rencontrer!

  •  Quels sont vos meilleurs souvenirs de votre vie à Villa le Barone ?
    Un bon souvenir est celui du jour où l’alors Princesse Paola de Belgique avec son mari, le Prince Albert vinrent séjourner à Villa le Barone pour se rendre à un mariage dans les environs. Nous étions tous très excités à leur arrivée et craintifs de n’être pas à la hauteur. L’arrivée se passa très bien et leurs altesses, peu après s’être reposés, partirent au mariage. Peu après leur départ il y eut un gros orage d’été avec de très forts éclairs qui firent sauter la cabine électrique. Nous restâmes donc sans électricité et par conséquence sans eau sans possibilité de réparation avant un jour. Pour subvenir aux besoins de l’hôtel tous nos hôtes, y compris les Princes de Belgique, durent faire leur toilette avec l’eau de la piscine que nous amenions avec de grands seaux! La duchesse (propriétaire de Villa Le Barone) était dépitée et en colère, nous étions navrés, mais les Princes trouvaient cela très amusant et nous ont bien remerciés. Comme quoi les meilleurs plans se heurtent parfois à des forces majeures !

Un service de qualité à Villa le Barone

  • Avez-vous une histoire particulière à raconter ?
    Il y a environ 20 ans, nous avons eu un déjeuner d’un groupe de trente personnes importantes qui devaient arriver à 13 heures. Une heure avant la cuisinière m’appelle et me demande d’urgence à la cuisine. J’y suis allée tranquillement, en pensant qu’elle me montrerait le résultat d’une nouvelle recette ; cependant, c’était pour me dire, qu’à la suite d’un problème survenu le jour précédent, elle n’avait rien fait et rendait son tablier sur le champ. Ce qu’elle fit, étant une personne de caractère ! Après un moment d’abattement, j’ai appelé tout le personnel à la rescousse : la réception, les serveurs, les femmes de chambre, seuls les jardiniers n’ont pas participé au sauvetage, et rapidement tout le monde a préparé la spécialité qu’il savait faire de mieux. Les clients n’ont rien remarqué et son partis heureux de leur repas ! Comme quoi gérer un restaurant n’est pas “un long fleuve tranquille” et une bonne équipe est une équipe qui a toujours des ressources cachées !
  • Avec votre expérience, quels conseils donneriez-vous à un directeur d’hôtel ?
    Qui veut faire le travail d’hôtelier doit le faire avec son cœur, car il n’est pas de salaire ou de meilleur cadeau qu’un client qui téléphone le premier janvier pour présenter ses vœux ou qui envoie la photo du premier enfant le jour de sa naissance !

 


Comments are closed.