Gastronomie, vins… mais aussi café en Toscane et dans le Chianti!

December 16, 2013  |  Cuisine toscane

Café a en Toscane

La gastronomie et les vins du Chianti et de la Toscane sont célèbres, mais le café est aussi un important élément de l’art de vivre italien et mérite une mention spéciale. Tout voyageur en Italie doit  découvrir « l’espresso », quintessence même du café, et qui peut être préparé de multiples façons !

Les légendes sont nombreuses sur l’origine du café : un berger d’Abyssinie (aujourd’hui Ethiopie) au 8ème siècle aurait observé que ses chèvres, après avoir brouté des baies rouges d’un arbuste, étaient devenues vives et agitées Des moines  à qui il aurait raconté cette histoire, auraient ensuite découvert les propriétés des grains de café et préparé les premiers breuvages appelés qawah, (qui signifie force et vitalité), et auraient ainsi prolongé leurs journées de prières.
La culture du café se répand d’abord dans l’Arabie voisine de l’Ethiopie et du Yémen. Il n’est connu en dehors de l’Afrique qu’à partir du 15ème siècle, et Venise est la première ville d’Europe   à  recevoir  en 1615 un chargement de café vert en provenance du Caire  La pénétration du café en Europe fut ensuite assez lente, le café étant considéré  comme un produit de luxe, mais cette boisson  se «démocratise» avec l’ouverture de nombreux établissements dits «cafés» dans les principales villes  européennes  et bien sûr en Italie. Ils sont des lieux de discussion, de rencontres, de lecture. A Paris par exemple, en 1686,  un Italien Francesco Procopio Dei Coltelli ouvre le  premier café-glacier « le Procope » dont Voltaire, Rousseau et Diderot, puis les révolutionnaires comme Danton ou Robespierre sont de fidèles habitués (Le Procope existe encore aujourd’hui). Le café arrive  en Amérique en 1668, quand, agacés par les lourdes taxes sur le thé, les habitants de Boston décidèrent de boycotter les marchandises anglaises et de remplacer le thé par le café dans leurs habitudes alimentaires.
Tout au long de son expansion, le café, de par ses propriétés stimulantes sur l’organisme, va donner lieu à de nombreuses polémiques. Par exemple, après son arrivée en Europe, des prêtres italiens, jugeant que le café serait la boisson «qui nous vient du diable», tentent de le faire interdire par le Pape Clément VIII. Or, après en avoir dégusté une tasse, le Pape semble avoir aimé café et aurait dit «l’arôme du café est une bien trop agréable chose pour être l’œuvre du Malin».
En fait, le café est une boisson qui apporte non seulement la caféine, dont les propriétés  sont bien connues (entre autres elle stimule le travail intellectuel et favorise l’éveil), mais qui  comprend aussi  un certain nombre de vitamines et de minéraux importants pour l’organisme. Par exemple, une tasse de café fournit  80 mg de potassium. De plus, le café contient plus de 800 composés aromatiques et,  comme pour le vin, sa qualité est déterminée par la nature du sol,  le climat, l’altitude…
Aujourd’hui le café est bu partout dans le monde et la demande a fait de cette matière première le deuxième produit commercial le plus important après les produits pétroliers!

Gastronomie, vins… mais aussi café en Toscane

Il est difficile de dire pour quoi le café  est devenu partie intégrante de la culture Italienne et pourquoi il est considéré comme un des meilleurs au monde.  Peut–être parce que la tradition de la torréfaction s’est maintenue (il y a d’ailleurs sur la place de Greve in Chianti  un magasin qui fait sa propre torréfaction).  Peut-être parce que le «caffè espresso» naît à Turin en 1884 suite à l’invention  de la machine pour le produire  par Angelo Moriondo.
Dans chaque bar italien et en Toscane, vous trouverez une rutilante  machine à café et, presque toujours,  le « barista » (barman) soigne sa machine et sait la régler en fonction de divers paramètres pour vous servir un excellent café.  C’est un véritable « expert ». A Florence, les cafés de chez « Giacosa » Via della Spada sont  à notre avis les meilleurs de Florence ! Et Giacosa est tout à côté de notre appartement à Florence.
Vous pourrez y déguster toutes les sortes de cafés demandés par tous les clients qui se pressent au bar :

  • Caffé Espresso : réalisé à 100% avec de l’Arabica, la matière première jugée la plus « noble ». Il est de couleur brun foncé et est surmonté d’une mousse dorée. Il est marqué par un goût fort et persistant de café. Il est servi dans une  petite tasse  en porcelaine épaisse pour lui garder sa chaleur, mais peut-être également servi dans un verre.
  • Caffé Doppio (double) : un double Espresso, dans une tasse pour expresso.
  • Caffè doppio in tazza grande : double expresso dans une grande tasse.
  • Caffé Ristretto (réduit) : Espresso avec encore moins d’eau dans la tasse.
  • Caffé Lungo (long) : un Espresso, mais  la tasse est presque totalement remplie.
  • Caffé Macchiato : Espresso avec un peu de mousse de lait.
  • Caffè con panna (café crème) : Espresso avec de la crème fouettée sur le dessus.
  • Caffé Freddo (café froid) : Espresso avec des glaçons, du sucre, le tout passé au shaker.
  • Americano : café très allongé.
  • Cappucino : Espresso dans une grande tasse, complété d’une mousse de lait montée à la vapeur

Café en Toscane et dans le Chianti

Attention ! Un « expresso »   ne veut pas dire un « rapide » En fait son nom vient de l’italien «espresso» c’est-à-dire  «extrait par pression». C’est un café obtenu par percolation sous haute pression, ce qui lui garde tout son arôme et limite la quantité de caféine dissoute dans le liquide.
Tout comme les vins, les cafés ont leurs terroirs et leurs crus  et  vous pourrez déguster les cafés qui vous seront servis comme vous dégustez les vins.
Alors venez vite en Toscane et dans le Chianti, que ce soit dans notre appartement de Florence ou à Villa le Barone, et profitez de sa gastronomie, de ses vins et de ses cafés !


Comments are closed.